A quoi ressemble un policier corrompu

Le policier est un gaillard kaki, lunette des années 70, 25/30 ans, 1,85m. Bref, quelqu’un qui a reussi. Etre un “porteur d’uniforme” dans un pays comme le Sénégal en 2006, c’est un peu comme etre gendarme dans un petit village à la fin du XIXeme siècle en Europe.

Cela inspire le respect et la crainte.

Donc, le policier me demande la carte grise, puis le permis de conduire, puis l’assurance, puis le passport, puis le carnet de passage en douane.

Tout est en regle.

Malheureusement.

Il a beau regarder la voiture, un 4*4 Opel Frontera est en bon etat. Rien de cassé, les pneus ne sont pas uses.

Alors, il demande le triangle.

Mais triangle, il y a.

Alors, il faut qu’il fasse plus fort: il demande l’extincteur.

Je reste estomacé: il y a trois jours, dans le taxibrousse que j’ai pris quasiment au meme endroit, il y avait des trous dans le planchet et dans la carosserie. Pourtant, personne ne nous a rien demande…

Evidement, je n’ai pas d’extincteur, j’ai décidé de jouer la prévention: conduite détendue, vitesse modérée et voiture et bon état pour éviter les accidents.

Bon, eh, bien, nous allons faire comme en Mauritanie: faire semblant de ne pas comprendre ce qu’il veut (son pourboire) et indiquer que nous sommes prets a payer une amende….